dimanche 2 mars 2014

Un florilège des registres paroissiaux (II) : Une nouvelle église à Chercq (1772-1774)

Les registres paroissiaux contiennent des fragments qui, si courts soient-ils, révèlent toutes sortes de détails très intéressants sur l'église et son mobilier.

C. DECOBECQ, curé de Chercq, faisait mention de la démolition de l'ancienne église Saint-André le 30 mars 1772 et du déménagement vers la chapelle des Chartreux où il célébra l'eucharistie pour la première fois le 2 avril.



La Chartreuse du Mont-Saint-André a été fondée en 1377 par Jean DE WERCHIN, sénéchal du Hainaut.
La première pierre de la nouvelle église de Chercq avait déjà été posée en juin 1772 par DELLOY, chanoine de Tournai.
Au cours de l'Ancien Régime, la paroisse de Chercq dépendait directement du chapitre cathédral de Tournai.  Ceci fut confirmé par les bulles papales de Pascal II en 1108 et Clément III en 1190.
L'église fut consacrée en octobre 1774 par le vicomte DERINNE, doyen et chanoine de Tournai.
 
Le 30 mars 1772 ont a comencé a demolir notre eglise.  Le 2 avril jay porté le Seigneur solemnellement a la chapelle des chartreux ou jay chanté la messe pour la premiere fois.
Le 3 juin 1772 monsieur Delloy chanoine de la cathedrale et maitre du seillier est venu mettre la premiere pierre.
Le 5 novembre 1773 jay rapporté de la chapelle des chartreux le tres St Sacrement solemnellement accompagné des flambeaux a laquelle procession ont assisté avec leur flambeau les R. prieures et procureur des chartreux et presque tous mes paroissiens.
C. Decobecq curé de Chercq
 
Le 23 d'octobre 1774 monsieur le viscomte Derinne doien et chanoine de Tournay accompagnié de deux chanoines et deux grands vicaires a fait la benediction de notre eglise.
 
L'église de Chercq date de 1772 et fut agrandie en 1853.  Suite à la guerre 1914-1918, elle subit des dégâts importants et fut rénovée en 1922 par l'architecte Henri Lacoste qui proposa l'érection d'une nouvelle façade et d'une tour.  Elle comporte une nef unique de trois travées.
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire