dimanche 23 février 2014

Un florilège des registres paroissiaux (I) : Remèdes de curé

La numérisation et la mise en ligne des registres paroissiaux offre un outil très apprécié pour les généalogistes à la recherche de leurs origines.
En préparant cette opération de numérisation d'envergure, on a découvert que les registres paroissiaux ne constituent pas seulement une source de valeur pour les généalogistes et les démographes, mais qu'ils sont en outre truffés d'informations marginales sur les heurs et malheurs de l'église et de la paroisse, les combats de guerre et les traversées de soldats, la grêle et les inondations, la petite et la grande politique, les légendes populaires et les potins du village...
Ces petites perles ont fait l'objet d'une publication par les Archives de l'Etat, offrant un florilège de 80 fragments de registres paroissiaux. (Un florilège des registres paroissiaux, Baptiste F., Coenen A. et Verachten L., Archives Générales du Royaume, 2011)
 
Je propose au travers de différents articles de découvrir certaines de ces perles.

Et pour commencer, quelques remèdes contre le mal de gorge, les abcès, les brûlures ou les engelures.  Cela peut toujours servir...

 

Remèdes contre les maux de gorge et les abcès à base d'ingrédients naturels à peu près à la portée de tous.  Ces décoctions montrent toutes l'importance de la récolte d'informations par les curés.  Les curés proposaient en effet à leurs fidèles des remèdes naturels, ce qui évitait une visite coûteuse chez le médecin-chirurgien.
 
En voici trois proposés par J. J. DENIS curé de Moustier (province de Namur)
 

Recette pour faire un onguent dont je connois la bonté, qui sert de remède à toute playe, engelure, brulure, foulure, il est aussi onguent nerval, etc.
          une demie pinte d'eau de morelle,
          une demi pinte d'eau de Plantin,
          douze onces de poudre de mino,
          douze onces de poudre de céruse, avec un pot d'huile d'olive.
Le tout doit tremper deux fois 24 heures avant que de mettre le tout au feu de bois dans un pot de terre neuf et puis le laisser bouillir jusqu'à ce que l'onguent soit ravallé et coagulé pour en faire des roulaux et de cet excellent onguent faire des emplattes a appliquer sur le mal.
J.J. Denis, curé de Moustier
 
 
Remede souverain pour le mal de gorge
Vous prendrez un jeaune d'œuf et du vieu boeur de la même grosseur du jeaune d'oeuf et autant de savon noir, il faut prendre le boeur et le mettre dans un pot neuf pour le fondre et lorsqu'il sera fondu, vous y metterez votre savon noir et l'œuf et vous les depâtrez ensemble, puis vous y metterez pour deux liards de miel et puis en le melant petit-a-petit, etant en bas du feu vous y metterez pour deux liards d'iris de florence et vous metterez la moitié de la dose entre deux linges et vous l'appliquerez sur le mal.
 

Remede pour toute espece d'abcès et maux de gorge
Une tasse de semence de lin, un oignon de lys blanc, le tout bien concassé dans un mortier, ensuite ajoutez un jeaune d'œuf, une grosse pincée de farine de froment, pour deux liards de poudre d'iris, puis mettez le tout dans un petit pot bien melé avec un verre a bierre de fort vinaigre et le mettez sur le feu pas plus chaud que pour le souffrir entre deux linges applicable sur la gorge et le réchauffer pour le reïterer jusqu'à guerison
Je connois les effets de ces deux remèdes salutaires
J.J. Denis, curé de Moustier

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire